Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

BiBLIOTHEQUE DU MONASTERE DE SAKIA AU TIBET

Bibliothéque au Tibet

 

 
Bibliothèque trouvée en 2003 au Tibet  ( monastère de Sakia ) contenant 84.000 manuscrits (livres) secrets, incluant l'histoire de l'humanité de plus de 10.000 ans.
 
Peut-être la plus grande bibliothèque du monde sur l'histoire lointaine de la planète.
Il a été découvert derrière un énorme mur. Il mesure 60 m de long et 10 m de haut.

 

 

Le Monastère de Sakya fut le tout premier temple de la secte colorée, l'une des quatre grandes écoles du bouddhisme tibétain. Bien différent des temples tibétains habituels, ce monastère surprend par son architecture mongole. Mais surtout, les trésors que le monastère renferme sont d'une toute beauté et certains font même partie des plus importants du Tibet

 

Monastère Sakya à l'architecture mongole

Sakya_tibet2

 

 

Situé à 150 km de Shigatse, bien différent des autres monastères du Tibet au style tibétain très caractéristique, le Monastère de Sakya a une architecture tout à fait opposée. C'est dans un style mongol que le monastère fut construit.

 

Se fondant à la perfection dans le paysage rocailleux du mont Bonpori, le monastère de Sakya a une couleur grisâtre. Cela lui a d'ailleurs valu son nom, Sakya, qui signifie terre grisâtre en tibétain. Les bâtiments gris foncés sont décorés de bandes horizontales blanches sous les toits et de rayures rouges à la verticale dans les coins. Ce sont ces couleurs qui furent ensuite reprisent pour la secte Sakya.

Secte Sakya ou secte colorée

Sakya est en fait le nom d'une secte tibétaine. Bien moins connue que la secte des Bonnets Jaunes ou celle des Bonnets Rouges, c'est la secte colorée ou bigarrée qui construisit le monastère de Sakya.

 

Ce dernier fut ensuite le temple principal de la lignée Sakya. C'est Khön Köntchok Gyalpo, fondateur de la secte Sakya, qui construisit la première partie du monastère en 1073.

 

Situé sur le versant du mont Bonpori, la partie Nord du temple a malheureusement été détruite en grande partie.


C'est le 5ème chef de la secte, Drogön Chögyal Phagpa, qui fit agrandir le monastère de Sakya pour que celui-ci deviennent ce qu'il est aujourd'hui.

 

C'est grâce à Phagpa que le monastère et la secte prirent une grande ampleur. Etablissant de grands liens avec Gengis Khan, il fut en charge des affaires religieuses puis de l'administration du Tibet pendant plus de 70 ans.

Deuxième Dunhuang

Renfermant de nombreux canons bouddhiques et des ouvrages antiques, le monastère de Sakya de Shigatse est surnommé le deuxième Dunhuang.

 

Les trésors qu'il renferme sont d'une grande rareté. Certaines de ses œuvres font même partie des plus magnifiques de tout le Tibet.

 

Lors  de la visite on remarque bien sûr les somptueuses fresques s'étendant sur 10 000 m² et les 40 tangkas vieux de 600 ans.


Mais surtout, les deux bibliothèques sont d'une richesse incomparable.

 

La première, s'étandent sur 18 000 m², renferme certains livres écrits à la poudre d'or. On y retrouve d'ailleurs le plus grand livre canonique au monde, pesant 500 kg !

 

La deuxième bibliothèque de Sakya n'a été découverte qu'en 2003, cachée dans un mur de 60 mètres de long. Les 84 000 rouleaux ainsi trouvés ont la chance d'être en parfait état, le climat à cette hauteur étant froid et sec. Un incontournable de votre voyage au Tibet ! 

 

  • Source : Archives Publiques Libres

 



10/06/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres