Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

REFLEXIONS

 Au fil de mes jours, ce fut souvent mon tour,

De noter dans ma tête, Mille et un pense-bête,

Des phrases magnifiques qui m'ont fait réfléchir,

A cet espace magique que l'on nomme " LA VIE "


LA FIN DU HASARD - LES BOGDANOV

https://static.blog4ever.com/2009/08/342872/la-fin-du-hasard.jpg

 

Pour lire cet ouvrage cliquez sur le lien ci-dessous :

 

fin_du_hasard_La_-_Bogdanov_Igor_Grichka.pdf

 

"Dieu ne joue pas aux dés !" Voici ce qu'avance Albert Einstein, pour qui la nature n'obéit pas au hasard.

 

Face à lui, Niels Bohr, le fondateur de la physique de l'infiniment petit, convaincu du contraire. A ses yeux, l'insaisissable comportement des particules élémentaires se perd dans le flou du sort.

 

Où en est-on aujourd'hui ? Plus que jamais, le débat fait rage.

 

Pour certains, l'implacable principe d'incertitude ne peut être remis en cause : la matière - et tout ce qui existe - serait la proie de la fortune.

 

Pour d'autres, la réalité repose sur des lois dont l'origine reste énigmatique. Les derniers progrès scientifiques ne montrent-ils pas que le feu du Big Bang ne s'est pas déclenché par hasard ?

 

Finalement, qui croire ? Pour la première fois, nous sommes peut-être en mesure de trancher...

 

 

 

 

Les hommes se croient libres pour cette seule cause qu'ils sont conscients de leurs actions et ignorants des causes parils sont déterminés...

Baruch Spinoza


13/05/2019
3 Poster un commentaire

RESCAPEE DE LA SCIENTOLOGIE - JENNA MISCAVIGE HILL &LISA PULITZER

rescapee de la scientologie.jpg

 

Pour lire cet ouvrage cliquez sur le lien ci-dessous :

 

Recapee-de-la-scientologie---Jenna-Miscavige-Hill.pdf

 

Jenna Miscavige Hill, la nièce du chef actuel de la Scientologie, dévoile, pour la première fois, comment elle a grandi dans la Scientologie et comment elle a réussi à en sortir. Le  divorce de Tom Cruise et de Katie Holmes a attiré l’attention sur les conditions de vie des enfants dans la Scientologie.

 

Dans son livre, Jenna révèle comment elle a été séparée de ses parents, et comment elle a intégré la Sea organisation qui chapeaute l'ensemble de la Scientologie dans le monde entier.

 

Fondée en 1952 par L. Ron Hubbard, la Scientologie suscite dans le monde entier de nombreuses interrogations et controverses.

 

Dans ce livre évènement Jenna Miscavige Hill met en lumière les aspects les plus troubles de l’organisation : des pratiques de récolte d’argent au travail des enfants. Jusqu’à révéler comment la Scientologie recrute des stars pour assurer la promotion de l’organisation.


13/05/2019
0 Poster un commentaire

PENSEES

Geneatique 1.jpg

 

 

Image 7.jpg

 

 

Image4.jpg

 

 

Image5.jpg

 

 

Image6.jpg

 

 

IMG_1005.JPG

 

 

IMG_1006.JPG

 

 

IMG_1396.JPG

 

 

IMG_1451.JPG


05/03/2019
0 Poster un commentaire

LE PETIT PRINCE - ST EXUPERY

petit-prince-renard1.jpg

 

C'est alors qu'apparut le renard:

- Bonjour, dit le renard.

 

- Bonjour, répondit poliment le petit prince, qui se retourna mais ne vit rien.

 

- Je suis là, dit la voix, sous le pommier.

 

- Qui es-tu ? dit le petit prince. Tu es bien joli...

 

- Je suis un renard, dit le renard.

 

- Viens jouer avec moi, lui proposa le petit prince. Je suis tellement triste...

 

- Je ne puis pas jouer avec toi, dit le renard. Je ne suis pas apprivoisé.

 

- Ah! pardon, fit le petit prince.

Mais, après réflexion, il ajouta:

- Qu'est-ce que signifie "apprivoiser" ?

 

- Tu n'es pas d'ici, dit le renard, que cherches-tu ?

 

- Je cherche les hommes, dit le petit prince. Qu'est-ce que signifie "apprivoiser" ?

 

- Les hommes, dit le renard, ils ont des fusils et ils chassent. C'est bien gênant ! Ils élèvent aussi des poules. C'est leur seul intérêt. Tu cherches des poules ?

 

- Non, dit le petit prince. Je cherche des amis. Qu'est-ce que signifie "apprivoiser" ?

 

- C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie "créer des liens..."

 

- Créer des liens ?

 

- Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde...

 

 

- Je commence à comprendre, dit le petit prince. Il y a une fleur... je crois qu'elle m'a apprivoisé...

 

- C'est possible, dit le renard. On voit sur la Terre toutes sortes de choses...

 

- Oh! ce n'est pas sur la Terre, dit le petit prince.

 

Le renard parut très intrigué :

- Sur une autre planète ?

 

- Oui.

 

- Il y a des chasseurs, sur cette planète-là ?

 

- Non.

 

- Ça, c'est intéressant ! Et des poules ?

 

- Non.

 

- Rien n'est parfait, soupira le renard.

Mais le renard revint à son idée:

 

- Ma vie est monotone. Je chasse les poules, les hommes me chassent. Toutes les poules se ressemblent, et tous les hommes se ressemblent. Je m'ennuie donc un peu. Mais, si tu m'apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée. Je connaîtrai un bruit de pas qui sera différent de tous les autres. Les autres pas me font rentrer sous terre. Le tien m'appellera hors du terrier, comme une musique. Et puis regarde ! Tu vois, là-bas, les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça, c'est triste ! Mais tu as des cheveux couleur d'or. Alors ce sera merveilleux quand tu m'auras apprivoisé ! Le blé, qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j'aimerai le bruit du vent dans le blé...

 

 

 

 

Le renard se tut et regarda longtemps le petit prince:

- S'il te plaît... apprivoise-moi ! dit-il.

 

 

- Je veux bien, répondit le petit prince, mais je n'ai pas beaucoup de temps. J'ai des amis à découvrir et beaucoup de choses à connaître.

 

 

- On ne connaît que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !

 

- Que faut-il faire? dit le petit prince.

 

- Il faut être très patient, répondit le renard. Tu t'assoiras d'abord un peu loin de moi, comme ça, dans l'herbe. Je te regarderai du coin de l'œil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. Mais, chaque jour, tu pourras t'asseoir un peu plus près...

 

Le lendemain revint le petit prince.

 

- Il eût mieux valu revenir à la même heure, dit le renard. Si tu viens, par exemple, à quatre heures de l'après-midi, dès trois heures je commencerai d'être heureux. Plus l'heure avancera, plus je me sentirai heureux. A quatre heures, déjà, je m'agiterai et m'inquiéterai; je découvrirai le prix du bonheur ! Mais si tu viens n'importe quand, je ne saurai jamais à quelle heure m'habiller le cœur... Il faut des rites.

 

- Qu'est-ce qu'un rite ? dit le petit prince.

 

- C'est aussi quelque chose de trop oublié, dit le renard. C'est ce qui fait qu'un jour est différent des autres jours, une heure, des autres heures. Il y a un rite, par exemple, chez mes chasseurs. Ils dansent le jeudi avec les filles du village. Alors le jeudi est jour merveilleux ! Je vais me promener jusqu'à la vigne. Si les chasseurs dansaient n'importe quand, les jours se ressembleraient tous, et je n'aurais point de vacances.

 

Ainsi le petit prince apprivoisa le renard. Et quand l'heure du départ fut proche:

 

- Ah! dit le renard... Je pleurerai.

 

- C'est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal, mais tu as voulu que je t'apprivoise...

 

- Bien sûr, dit le renard.

 

- Mais tu vas pleurer ! dit le petit prince.

 

- Bien sûr, dit le renard.

 

- Alors tu n'y gagnes rien !

 

- J'y gagne, dit le renard, à cause de la couleur du blé.

 


05/03/2019
1 Poster un commentaire

YVES DUTEIL - TRES BEL ENTRETIEN


13/02/2019
1 Poster un commentaire

LE TEMPS PRESSE-YVES DUTEIL


15/01/2018
0 Poster un commentaire

TOUS LES DROITS DES ENFANTS - UNICEF


15/01/2018
1 Poster un commentaire

UN TRES BEL ENTRETIEN - YVES DUTEIL


15/01/2018
0 Poster un commentaire

LES CONSEQUENCES DU SAVOIR

Le penseur.jpg

 

Le plaisir de l'érudition est réservé aux perdants. Plus on sait de choses, plus elles vont de travers ! 


29/07/2017
0 Poster un commentaire

REGRETS ET TRISTESSE

10_05_2017-tear_in_eyes.jpg

 

Il y a dans la douleur autant de regrets pour ce que l'on n'a jamais eu que de tristesse pour ce qu'on a perdu 


29/07/2017
0 Poster un commentaire