Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

LES ARTS

Je me souviens d'un tableau qui pour moi valait mille mots,

Il n'avait pas de valeur si ce n'est celle du coeur,

Je rêvais de le voler et ma vie le regarder,

Il éclatait de couleurs et régulait mon humeur,

Il ne fut jamais à moi dans ma tête il était  Toi !

Maintenant il vestibule, qui l'admire le congratule ? 

Prends en soin ne l'oublie pas,

Dans ta tête c'est un peu Moi !

Martine

 

 


PARIS : UNE EXPOSITION NUMERIQUE IMMERSIVE SUR GUSTAV KLIMT

 

L'Atelier des Lumières, le nom du premier lieu culturel parisien consacré à l’art numérique, présente un parcours immersif autour des représentants majeurs de la scène artistique viennoise, dont Gustav Klimt fait figure de proue.

Spectacle son et lumière

 

À l’occasion du centenaire de sa disparition, ainsi que celle d’Egon Schiele, leurs oeuvres s’animent en musique sur l’espace de projection XXL de l’ancienne fonderie. Dans la Vienne impériale de la fin du XIXe siècle, Gustav Klimt figure parmi les grands peintres décoratifs des somptueux monuments de la Ringstrasse.

 

À l’aube du siècle nouveau, il s’impose à la tête de la Sécession viennoise, un courant qui aspire à régénérer l’art en profondeur. Célébré autant que contesté, Klimt ouvre la voie vers la peinture moderne. L’or et les motifs décoratifs, caractéristiques de ses oeuvres, resteront un symbole de cette révolution artistique. L’exposition immersive présente ainsi les oeuvres qui ont fait la singularité et le succès de Klimt : sa période dorée, ses portraits et ses paysages.

L’exposition immersive présente également des oeuvres de grands artistes viennois comme Egon Schiele et Friedensreich Hundertwasser, influencés par le travail de Klimt. Poussé par l’effervescence artistique caractéristique de la fin du XIXe siècle, Schiele s’inscrit dans une nouvelle forme de représentation du paysage et du corps humain. Quant à Hundertwasser, dont nous célébrerions les 90 ans en 2018, il insuffle à ses constructions architecturales autant qu’à ses peintures une dimension toute symbolique.

 

Produite par Culturespaces et réalisée par Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi, avec la collaboration musicale de Luca Longobardi, cette programmation artistique inaugurale invite les visiteurs à un voyage au coeur des oeuvres colorées et lumineuses de Gustav Klimt, de ses contemporains et de ceux qu’il a inspirés.

 

Traversant 100 ans de peinture viennoise, l’exposition immersive propose un regard original sur Klimt et ses successeurs à travers la mise en scène des portraits, paysages, nus, couleurs et dorures qui ont révolutionné la peinture viennoise dès la fin du XIXe siècle et pendant le siècle suivant.

 

Gustav Klimt – l’Atelier des Lumières. Du 13 avril au 11 novembre 2018. 38 rue Saint Maur 75 011 Paris.

 

Plein tarif : 14,5 € Tarif senior (+ de 65 ans) : 13,5 € Tarif réduit : 11,5 € (étudiants, demandeurs d’emploi, porteurs d’une carte d’invalidité, porteurs du pass Education – sur présentation d’un justificatif en cours de validité) Tarif jeune (5-25 ans) : 9,5 € Tarif famille (2 adultes + 2 jeunes) : 42 €.


13/08/2018
1 Poster un commentaire

SALVADOR DALI

Salvador Dali fut l'un des artistes les plus charismatiques du 20e siècle. Totalement atypique et doté d'un caractère complexe, cet artiste peintre incarne le mouvement surréaliste.

 

 

salvador-dali-crucifixion.jpg

Son enfance, ses débuts dans la peinture

 

Salvador Dali naît à Figueras, en Espagne, en 1904. Quelques mois avant sa naissance, son frère aîné portant le même nom est décédé. Toujours obsédé par ce double disparu, Salvador décidera très jeune qu'il veut prouver au monde sa personnalité unique. Doté d'un caractère très fort et d'un penchant pour le monde imaginaire, Salvador se tourne naturellement très jeune vers la peinture.

 

Première exposition de Dali

 

Il découvre la peinture lors d'une visite de sa famille chez le peintre impressionniste Pinchot, en 1916. Sur ses conseils, Dali commence à suivre des cours de peinture à l'école municipale de gravure. Dali expose dès l'âge de 14 ans ses toiles dont l'influence impressionniste se fait sentir jusqu'en 1919.

Après son baccalauréat, Dali entreprend des études à l'Académie royale des beaux-arts de San Fernando. Il s'y fait remarquer pour son caractère excentrique et ses tableaux teintés de cubisme et de futurisme. Il se lie d'amitié avec le cinéaste Bunuel. Il est expulsé de l'Académie en 1926 pour son comportement et son refus de se faire évaluer par des professeurs qu'il juge médiocres.

Salvador Dali et les voyages à Paris, le début du surréalisme

 En 1927, Dali se rend pour la première fois dans la capitale française. Il y rencontre Picasso qu'il admire profondément. Il se rend une deuxième fois à Paris à l'occasion du tournage du film Un chien andalou, de Bunuel, dont il est le co-scénariste, en 1929. Lors de ce voyage, Joan Miro introduira Salvador dans le groupe surréaliste. Dali y rencontrera sa future femme Gala et André Breton. Dali s'intéresse alors aux techniques psychanalytiques de Freud et crée sa technique « paranoïaque-critique ». Il peint, lors de cette période, ses tableaux les plus magistraux, peuplés d'éléments oniriques et fantastiques, pleins de symbolisme, à l'image de ses Montres molles. Il se fera ensuite exclure du mouvement surréaliste en 1934.

 

Après la guerre civile espagnole, Dali s'engage politiquement et déclare vouloir revenir à une peinture plus réaliste tout en gardant son originalité. Ses thèmes sont la guerre, la femme et le sexe.

Dali continuera de faire des apparitions publiques remarquées et, après dix ans de travail, il ouvre son propre musée en 1974. Ses dernières recherches le pousse à faire des peintures de style stéréoscopique en 1975. Dali s'éteint à Barcelone en 1989.

 

Sources : Le net


12/08/2018
1 Poster un commentaire

LET'S DANCE

Let's dance.jpg

Tableau de Valérie


29/05/2018
0 Poster un commentaire

COLOR YOUR LIFE

Color your life.jpg

 

Tableau de  ma fille Valérie

 


29/05/2018
0 Poster un commentaire

LA DAME A LA ROSE - FABIENNE MARSAUDON

 

Chanson "La Dame à la Rose" extraite de l'album "Les Chants de l'Aube" dédié au poète Rainer Maria Rilke. Publié par les Editions Monte-Cristo Paroles et musique: Fabienne Marsaudon Piano: Michel Précastelli Violoncelle: Véronique Bourlet

 

Cette chanson a été composée à partir d'une lettre "anonyme" publiée par Edmond Jaloux dans une biographie de Rilke. Elle était signée "une femme", probablement amie du poète voulant garder l'anonymat mais souhaitant livrer un souvenir inoubliable d'une anecdote vécue à ses côtés.

 

Album disponible sur les sites: www.fabienne-marsaudon.com

                                             www.montecristo-editions.com


28/11/2017
1 Poster un commentaire

TOI- MOI - FABIENNE MARSAUDON

 

Merci à  Fabienne, la femme-poète qu'elle fut nous laisse un héritage de mots  emplis d'humanité et de générosité absolue.

 

 

www.fabienne-marsaudon.com

 

 

 

 

Elle s'est penchée sur le berceau,

 

Pour le vêtir de tendres mots,

 

Pour éloigner tout ce chaos,

 

Et ne le nourrir que du BEAU

 

Martine

 

 

 


28/11/2017
1 Poster un commentaire

LYON LE PROGRAMME DE LA FETE DES LUMIERES 2017

Tradition lyonnaise inébranlable, la Fête des lumières/8 décembre se déroulera cette année du jeudi 7 au dimanche 10 décembre. Lyon Capitale vous propose de découvrir l’intégralité du programme, en photos et vidéos.

fête des lumières jacobins ()

 

C'est une première pour Georges Képénékian. Lui qui autrefois présentait la Fête des lumières en tant qu'adjoint à la culture a la charge cette année de dévoiler le programme en sa qualité de nouveau maire de Lyon.

Du jeudi 7 au dimanche 10 décembre, la Fête des lumières fera battre le cœur de la ville avec des installations aussi bien grandioses qu'intimistes. Pour des raisons de sécurité, comme en 2016, le périmètre de la manifestation sera une nouvelle fois fermé par un dispositif type “fan zone”.

 

Fourvière avec Time for light.
© ville de Lyon
Fourvière avec Time for light.

Premier incontournable à Fourvière avec Time for light.

Golden hours, Fête des lumières
© ville de Lyon
Golden hours, Fête des lumières

Golden hours, place des Jacobins, est une œuvre de Jacques Rival. Ce sera sûrement une des grandes curiosités de cette édition. Les Lyonnais avaient déjà plébiscité son oeuvre précédente en 2006 : la statue équestre de Louis XIV dans une boule à neige.

 

 

Vingt années lumière sur la façade des Célestins, 
© ville de Lyon
Vingt années lumière sur la façade des Célestins, 

Vingt années lumière sur la façade des Célestins.

 

 

Rayonnement sur l'Hôtel Dieu
© ville de Lyon
Rayonnement sur l'Hôtel Dieu

Vues de la façade de l"Hôtel-Dieu, avec la performance Rayonnement. Petite précision, l'Hôtel Dieu sera éclairé dès le 4 décembre. 

 

 

La pêche aux gouttes, place Louis-Pradel.
© ville de Lyon
La pêche aux gouttes, place Louis-Pradel.

La pêche aux gouttes, place Louis-Pradel.

 

 

"Insert Coin" place Antonin Poncet
© ville de Lyon
"Insert Coin" place Antonin Poncet

Abstract, place Antonin Poncet Innovation et modernité que l'on retrouvera sur la façade de la grande poste, place Antonin-Poncet (entre Bellecour et le Rhône), qui se transformera en salle d'arcade (jeux vidéo) avec "Insert Coin".

 

 

"Promenons-nous" à Bellecour.
© ville de Lyon
"Promenons-nous" à Bellecour.

"Promenons-nous" place Bellecour où la grande roue ne servira pas de support cette année.

 

 

La cathédrale Saint-Jean avec Unisson
© ville de Lyon
La cathédrale Saint-Jean avec Unisson

La cathédrale Saint-Jean avec Unisson qui proposera une fusion entre le son et l'image.

 

 

"Echo fait son cinéma" aux Terreaux
© ville de Lyon
"Echo fait son cinéma" aux Terreaux

Le patrimoine lyonnais avec le cinéma aux Terreaux. Une place des Terreaux qui sera transformée en salle de cinéma géante avec "Echo fait son cinéma".

Balāha au théâtre antique de Fourvière
© ville de Lyon
Balāha au théâtre antique de Fourvière

Dans le théâtre antique de Fourvière, le feu de l'année dernière laisse sa place à Balāha,"inspiré du cheval légendaire hindou".

Odysseus, gare Saint-Paul
© ville de Lyon
Odysseus, gare Saint-Paul

La gare Saint-Paul rendra hommage à l'épopée d'Ulysse avec Odysseus.

« Ephémère », dans la cour de l'hôtel de ville
© ville de Lyon
« Ephémère », dans la cour de l'hôtel de ville

Dans la cour de l'hôtel de ville, l'œuvre est "Ephémère"

Spider circus, place Sathonay
© ville de Lyon
Spider circus, place Sathonay

La place Sathonay déconseillée aux arachnophobes avec Spider circus : "un cirque de 80 araignées de lumière"

 

 

Un Météore sur le centre nautique Tony-Bertrand.
© ville de Lyon
Un Météore sur le centre nautique Tony-Bertrand.

Un Météore sur le centre nautique Tony-Bertrand.

 

 

 

Genius Scala dans les Pentes
© ville de Lyon
Genius Scala dans les Pentes

Les Pentes seront aussi au rendez-vous avec Genius Scala.

Guignol sur la Colline sur la façade du collège Jean-Moulin.
© ville de Lyon
Guignol sur la Colline sur la façade du collège Jean-Moulin.

Guignol sur la Colline sur la façade du collège Jean-Moulin.

 

 

La pelleteuse aquarium à Grôlée.
© ville de Lyon
La pelleteuse aquarium à Grôlée.

Après la bétonnière boule à facettes de 2016, voici La pelleteuse aquarium à Grôlée.

 

 

Les Wips, rue de la République
© ville de Lyon
Les Wips, rue de la République

Rue de la République, on retrouvera Les Wips

Les "Pikooks" place de la République.
© v
Les "Pikooks" place de la République.

Les "Pikooks" envahiront le ciel de la place de la République.


16/11/2017
0 Poster un commentaire

PEINTURES DES MUSEES DE FRANCE

maison de Millet.jpg

Depuis mon adolescence, je m'intéresse à l'art en général, et plus particulièrement à la peinture.


J'ai toujours aimé visiter les musées de peintures, mais, il y a de cela plusieurs années, j'ai entrepris de parcourir la France, et de visiter les uns après les autres les musées des Beaux-Arts.


Bien sûr, j'achetais les catalogues de ces musées, mais cela me paraissait insuffisant car beaucoup d'oeuvres que j'avais appréciées n'étaient pas reproduites.

 

Alors j'ai commencé à noter de façon assez systématique les tableaux exposés (environ 90% de ce qui se trouvait sur les cimaises).


Je suis toujours étonné par la richesse et la diversité des collections publiques françaises. Même dans le plus petit ou le plus modeste musée de province, il m'est toujours arrivé de découvrir quelques tableaux présentant un intérêt certain.


Ce qui fait que chaque approche d'un musée que je ne connais pas me met dans un état de grande excitation.


Par ailleurs, je fréquente assidument certains musées, géographiquement proches : Orléans (où je vis), Tours, Bordeaux (chaque été), et naturellement le Louvre (pratiquement à chacun de mes déplacements à Paris), ou d'autres musées parisiens.


Ce sont ces notes de musées, accumulées peu à peu, que j'ai souhaité partager, d'où l'idée de ce blog.



Ce blog n'est pas un blog d'humeur, comme on en voit souvent sur la toile. J'ai choisi cette forme de communication parce qu'elle est plus souple, et surtout plus simple à utiliser, et facile à compléter (un site est beaucoup plus contraignant).

 

J'ai voulu qu'il soit avant tout une base de documentation.


Comme je suis plus intéressé par la peinture, mes notes portent essentiellement sur cet art, cependant, je signale également quelques sculptures importantes, ou même quelques objets exceptionnels qui font la fierté de ces musées.

 

Certaines oeuvres citées sont parfois accompagnées d'un commentaire, mais cela n'est pas régulier.

J'ai commencé par mettre en ligne une sélection arbitraire d'une dizaine de musées, mais actuellement, plus de 170 musées sont installés (et plus de 6 000 photos).


Ce blog sera peu à peu enrichi et amélioré, en tenant compte des observations que je recevrai. Les musées déjà présents seront eux aussi complétés par de nouvelles illustrations.


Bien sûr, les accrochages dans les musées évoluent quelquefois, c'est pour cette raison que j'ai daté mes visites.


Je précise une fois de plus que ce blog est uniquement consacré aux musées des Beaux-Arts de province, afin d'inciter les amateurs d'art à les découvrir.


J'ai volontairement laissé de côté les musées parisiens trop connus.


J'espère que ces notes seront utiles à ceux qui cherchent des informations, ou à ceux qui souhaitent découvrir les richesses de nos musées.


Jean-Louis Gautreau
 

http://notesdemusees.blogspot.fr/


06/08/2017
0 Poster un commentaire

AQUARELLES

AQUARELLES  IMAGE.jpg

 

 

Aquarelles.pps


17/06/2017
0 Poster un commentaire

MAGIC TRIP - VICTOR MOLEV -

 

 

 

 

 

"Victor Molev has creatively fulfilled himself as a painter, a graphic artist, a scene designer and a decorator, an architect. But his major activity is still easel painting to which he devotes so much time and effort.

 

His painting has not appeared spontaneously, it is the result of accumulated knowledge and experience making the foundation of his creative activities.

 

It is rather difficult to describe all the versatility of his painting gamut on pages of a catalogue. It is focused on genre paintings, fancy compositions reflecting peculiarity of plots and images and their unconventional interpretation.

 

The paintings show sonority and garishness of colors, exquisite ornamentality, flexibility of forms, grotesque. They are also full of symbols.

 

On the background of some fancy landscape with notional architectural structures wonderful fabulous characters live and act - outlandish animals and birds emanating warmth and kindness, colored with light humor.

 

The painters close attention to domestic articles, garments, accessories manifests itself through elaborate graphical draughtmanship and is based on delicate tints.

 

Molev has created his own artistic language of symbols, signs, original effects making his works unique and recognizable.

 

The series of enigmatic portraits in which the evident meaning blends into the hidden one, setting eye-catches occupy the special place.Thus we suddenly recognize A.

 

Chekhov in the plain landscape surrounded by naked trees and see the face of Albert Einstein in randomly scattered chess. Mona Liza, Beatles and many other celebrities are undergoing transformations.

 

The new works of the previous years - Snail, - are the evidences of the painters permanent creative search. V. Molev's art attracts many admirers and leaves no one indifferent."


05/08/2016
0 Poster un commentaire