Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

GOOGLE LUNAR X PRIZE

Le Google Lunar X Prize a été lancé par le groupe Google avec une récompense de 23 millions d'euros à la clé. Vingt-deux équipes internationales se sont lancées dans la construction de vaisseaux qui tenteront de s'aventurer sur la Lune.  

Jusque-là, la Lune était une destination réservée aux astronautes et aux agences gouvernementales. Mais à présent, d'autres inventeurs espèrent pouvoir faire atterrir leurs inventions sur la Lune grâce à Google, qui a lancé une compétition avec 23 millions d'euros à la clé.

La Nasa a établi que le coût de tels voyages pouvait s'élever à un milliard de dollars, certains sceptiques allant même jusqu'à suggérer qu'il était impossible d'atteindre la Lune. La levée des restrictions de taxes concernant l'exploration spatiale par le gouvernement de l'Ile de Man a cependant donné naissance à une flopée de vaisseaux amateurs.
Le groupe Google est l'un des premiers à avoir saisi l'opportunité offerte par cette réforme sur les taxes lorsqu'il a annoncé le Lunar X Prize en septembre 2007. Vingt-deux équipes se sont penchées patiemment sur leurs créations et se sont rencontrées sur l'Ile de Man le 5 octobre, pour revoir les derniers détails de leurs missions.
Les représentants de la Grande-Bretagne en compétition ont conçu Astrobotic, une machine à quatre roues motorisées qui ressemble à un panneau de signalisation. Julian Ranger, le magnat de la finance qui collecte les fonds pour le projet a déclaré à la presse : "Nous pensons pouvoir estimer le prix (du voyage jusqu'à la Lune) à 50 millions de dollars, un prix qui transformera l'exploration lunaire et fera de la Lune une cible pour toutes sortes d'opérations commerciales. Un des buts de notre projet est de faire un tour complet du site lunaire et de filmer le tout en 3D et en haute résolution."

L'équipe italienne a pour sa part conçu un appareil composé d'un dôme vert, supporté par des pattes semblables à celles d'une araignée. La proposition américaine, Jurban, ressemble à un grand ver conçu pour pouvoir s'accommoder du terrain lunaire extrêmement raide et irrégulier. Jurban est composé de plusieurs capsules qui s'assemblent comme les wagons d'un train. La Barcelona Moon Team a créé une soucoupe volante conçue et réalisée par un designer de bijoux. Sa structure ressemble à un arc renversé avec des lumières lasers sur les bords.
La récompense de 23 millions d'euros ira à celui qui pourra faire atterrir en premier son vaisseau sur la Lune et qui sera ensuite capable de faire évoluer son engin sur plus de 500 mètres. En plus de cette récompense, 6 millions d'euros seront offerts aux créateurs du vaisseau qui pourra résister aux températures extrêmes de la Lune et 3,5 millions d'euros seront ajoutés si le vaisseau est lancé depuis la Floride. Le deuxième prix est de 6,5 millions d'euros. Si personne n'a atteint la Lune d'ici décembre 2012, la récompense retombera à 16,5 millions d'euros et d'ici deux ans, le projet sera abandonné.
Le Lunar X Prize avait été créé grâce au succès du concours Ansari X qui avait été établi en 1996 pour développer les investissements privés dans le secteur des vols spatiaux habités.
Des technologies héritées de ce concours sont actuellement utilisées par Richad Branson pour son projet Virgin Galactic : ces vaisseaux pourront accueillir les touristes spatiaux d'ici 2012, moyennant 200.000 dollars par tête.

Découvrez les engins en compétition en images en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.maxisciences.com/google-lunar-x-prize/google-lunar-x-prize-un-concours-pour-envoyer-des-vaisseaux-sur-la-lune_art9600.html








11/10/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres