Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

L'HORLOGER DE SAINT PAUL

 

l-horloge-est-renovee-chez-l-horloger-de-saint-paul-dans-le-vieux-lyon-photo-progres-marion-mayer-1593940062

 

L’Horloger de Saint-Paul est un laboratoire. Un tout petit atelier tenu par Philippe Carry, au sein d’un hôtel particulier du XVIe siècle, rempli d’horloges, de tic-tac et de coucous. Au sol, le cadran de l’horloge Charvet , immense.

 

 

philippe-carry-s-occupe-de-la-renovation-de-l-horloge-charvet-photo-progres-marion-mayer-1593940061

Philippe Carry s’occupe de la rénovation de l’horloge Charvet. Photo Progrès /Marion MAYER

 

 

Après avoir été achetée par la mairie de Lyon en 2012 pour 100 000 € et à la suite de longues années d’atermoiements juridiques, elle déménage. De la rue de la Poulaillerie, petite rue de la Presqu’île qui l’a vu naître en 1864, elle s’en va découvrir l’Hôtel Gadagne , qui abrite notamment le Musée des Arts de la Marionnette (MAM) , dans le Vieux-Lyon. Mais avant cela, une étape s’impose : la rénovation.

 

 

À gauche du cadran, la machinerie. Avec ses dizaines de roues, elle dispose d’un nombre impressionnant de chaînes, bien plus qu’il n’en faut pour faire rouler un vélo. Mais Arlequin, Polichinelle, Guignol et Gnafron manquent à l’appel. « C’est normal, rassure Philippe Carry, ils sont entre les mains de Fanny Gruet, restauratrice spécialisée ».

 

 

La mission de l’horloger est de rénover tout le reste : décaper les couches de peinture successives, traiter le bois et le métal, puis repeindre en suivant le modèle original. Une fierté pour lui, mêlée à beaucoup d’admiration.

 

Alors qu’il soulève des fixations en fer forgé d’époque, il s’émerveille : « Ça a été pensé pour résister à tous les séismes possibles, c’est incroyable ! »

 

 

 



10/06/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres