Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

L’ ARGENT



Par la pierre ou le sel, les outils ou le blé,

Par les bêtes et les hommes les « anciens » commerçaient,

Au début de l'Histoire, dès qu'ils surent compter,

Par le troc  ou l'échange, sous des formes variées,

Ces monnaies « primitives » vont longtemps perdurer.

 

Elle fut cunéiforme sur tablettes d'argile,

Aidant à la gestion, utilisant le Mine,

Elle voudra circuler et de poids s'alléger,

Et sera « fiduciaire » pour l'emploi  simplifier.

Alliant l'or et l'argent, Gygès va frapper,

Les premières pépites, signées, étalonnées,

Crésus, le richissime extraira du Pactole,

Fortunes colossales de petites oboles.

 

Pour fonder un système régenté par Nomos,

Quelle  autre destination que la patrie d'Eros ?

La cité rémunère citoyens qui la servent,

Les hommes peu à peu abandonnent la glèbe.

 

Des libertés publiques dont elle devient l'enfant,

Monnaie et nerf de guerre s'identifient aux ans,

Du Thaler au Dollar traversant les nations,

Elle provoque des troubles et bien  des récessions.

 

L'argent, le maître mot, qui règle tous les maux ?

L'argent n'a point d'odeur pourvu qu'il soit vainqueur,

On dit que la santé il ne peut acheter,

Mais la vie a un prix, celui des traitements,

Et une issue  fatale par simple manque d'argent.

 

Il dort ou il afflue, il  file, il fond, il coule,

Quand il n'est plus moyen il est but de la foule,

Profit qui asservit devient idolâtrie,

Et contraint les humains obsédés par l'acquis,

A suer pour l'empire tout au long de leurs vies.

Alors…..

Leurs mains de magiciens multiplient les devises,

Et façonnent le monde à leur unique guise,

Ils siègent en cet Olympe baptisés « Dieux des Cieux »

Où moult courtisans leur donnent du « Monsieur »

 

Auréolés un temps de ce statut symbole,

Commettent sans vergogne injustices et vols,

Oubliant le verbe Etre pour encenser Avoir,

Ils pleureront de l'or du haut de leurs perchoirs.

L'argent :

Il est impersonnel, mesure universelle,

Inapte à qualifier les valeurs humaines,

Véhiculant le bien ou artisan du mal,

Il sert la providence ou trouble la morale.

 

Pourtant :

Si tu restes en conscience son administrateur,

Il n'aura que le poids de sa juste valeur.

 

Martine

 



24/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres