Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

LA FUTURE SONDE KEPLER

A la recherche de planètes extrasolaires habitables (2009 - 2012 ...)

 

Kepler, une mission "Discovery" de la NASA, est un télescope spatial conçu pour rechercher des planètes ressemblant à la Terre autour d'étoiles au-delà de notre Système solaire.

Elle a été lancée avec succès depuis Cap Canaveral, avec une fusée Delta II, le 6 mars 2009.

La représentation ci-dessous à gauche montre Kepler et ses sous-ensembles, dont le télescope, les panneaux solaires et les propulseurs d'orientation. La figure indique la région proche de la Voie Lactée observable par Kepler


Kepler détectera les planètes indirectement, en utilisant la méthode du "transit". Un transit se produit à chaque fois que la planète croise la ligne entre l'étoile parente autour de laquelle elle tourne et l'observateur. Quand cela se produit, la planète arrête un peu de la lumière de l'étoile, produisant un assombrissement périodique. Cette signature est utilisée pour détecter la planète et déterminer sa taille et son orbite.

Trois transits d'une étoile, avec des périodes, changements de luminosité répétitive et durées répétitives, fournissent un méthode solide de détection et de confirmation de planète. L'orbite mesurée de la planète et les propriétés connues de l'étoile parente sont utilisées pour déterminer si chaque planète découverte se situe dans une "zone habitable", c'est à dire, à la distance de l'étoile où l'eau liquide peut exister à la surface de la planète.

Lancée en 2009, Kepler recherche les planètes en utilisant un télescope de 95 cm de diamètre spécialisé et un photomètre CCD de 95 Mpixels permettant de mesurer les petits chagements de luminosité provoquées par les transits.

La technologie clé au coeur du photomètre est un ensemble de charged coupled devices (CCDs) qui mesurent simultanément la brillance de centaine de milliers d'étoiles. Kepler va devoir surveiller un tel nombre d'étoiles en même temps car la probabilité qu'une planète soit dans l'axe d'alignement n'est que d'environ 0,5 %.


Liens : http://jmm45.free.fr/articles/docsextr/listextr/listextr.htm

http://jmm45.free.fr/telescop/listeles/listeles.htm

 


Source : Site WEB



27/07/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres