Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

LE PLANCHER DE JOACHIM - JACQUES -OLIVIER BOUDON

https://static.blog4ever.com/2009/08/342872/Le-Chateau-de-Picomtal.jpg

 

A six kilomètres d’Embrun, au village de Crots,  naguère « les Crottes » se dresse le château de Picomtal serti de ses  tours anciennes.

Il  offre  des chambres d’hôte  et des spectacles aux visiteurs   désireux  de découvrir son histoire et de se replonger  dans une ambiance médiévale.

 

Un menuisier, Joachim Martin, qui changeait les planches des parquets du château, au début des années 1880, a choisi comme support  pour l’écriture de son journal, l’envers des planches qu’il pose dans les diverses pièces.

 

Il sait que ses écrits ne seront probablement pas découverts avant  60 ou 80 ans et qu’il ne sera pas lu de son vivant.

 

Il  livre donc  ses pensées, ses réflexions,  sans tabou.  Il se confie avec la volonté de laisser une trace de son existence.

 

Ses propos sont parfois obscurs mais il laisse suffisamment d’indices  pour permettre avec un peu de perspicacité de saisir ce

qu’il a voulu nous dire.

 

Il s’adresse à nous, contemporains des débuts du XXIe siècle, ses propos, écriture ordinaire forment un témoignage exceptionnel  qui permet  d’une part d’aborder  la personnalité de cet homme, de percevoir ses préoccupations, d’entrevoir  un peu « sa vie intérieure » et d’autre part de reconstituer son environnement quotidien, la vie d’un menuisier au sein de la société villageoise à l’aube de la République, des Républicains, tout en l'ancrant dans une histoire qui doit remonter à la Révolution Française et se prolonger jusqu'à nos jours.

 

Au-delà  de Joachim Martin, c’est un village qui apparaît, la vie  quotidienne  des paysans des Hautes-Alpes.

 

Pour en savoir davantage et éclairer l’ensemble des propos un historien, Jacques-Olivier Boudon, professeur d’histoire à la Sorbonne  où il dirige le Centre d’histoire du XIXe siècle  a  croisé  les sources des archives locales et nationales.  

 

Il retrouve alors l’écriture de Joachim au détour d’un carton d’archives, au bas d’une pétition adressée au ministre des Cultes et signée par une partie des paroissiens des Crottes contre leur curé, une lettre écrire précisément pour dénoncer ce même curé mais aussi et plus sobrement sur nombres d’actes d’état civil, sur les listes d’émargement établies à l’occasion des élections ou encore sur un contrat d’engagement comme sapeur-pompier.  

 

Joachim Martin, n’a rien d’un héros, c’est un homme du peuple, un petit propriétaire qui a souhaité faire partager son existence à ses descendants, il a conscience du temps qui passe et veut laisser une trace dans l’histoire.

 

Un ouvrage «  Le Plancher de Joachim » particulièrement documenté,  naitra de ces recherches,  qui nous permet de retrouver un monde perdu et nous pousse à nous interroger  sur le sens de la vie  tel que pouvait le concevoir un homme de la fin du XIXe siècle.



19/05/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres