Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

MAX - SARAH COHEN-SCALL

B00W7Z1XBQ

 

"19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement.

 

Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Fürher. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l'on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne.

 

Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. Je suis l'enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans loi. Sans rien d'autre que la force et la rage.

 

Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d'aimer.

 

Max est le prototype parfait du programme "Lebensborn" initié par Himmler.

 

Des femmes sélectionnées par les nazis mettent au monde de purs représentants de la race aryenne, jeunesse idéale destinée à régénérer l'Allemagne puis l'Europe occupée par le Reich.

 

 

 

Note de l'auteur :

 

Le programme " Lebensborn" initié par Heinrich Himmler et mis en place dès 1933 en Allemagne, puis dans les années 1940-1941 dans les pays occupés.

 

 

On estime à environ 8.000 le nombre d'enfants nés dans les foyers du Lebensborn en Allemagne, entre  8000 et 12.000 en Norvège, quelques  centaines en Autriche, en Belgique et en France.

 

L'enlèvement et la germanisation d'enfants Polonais. Des enfants Ukrainiens ou issus des pays Baltes furent également concernés.

 

 

On estime que le nombre d'enfants arrachés à leurs familles s'éleva à plus de 200.000.

 

 

Le travail de l'UNRRA ( United Nations Relief and Réhabilitation Administration) qui, avec d'autres organismes d'aide aux personnes déplacées, mit tout en œuvre  pour qu'une partie de ces enfants puissent retrouver leur famille après la guerre.

 

 

Plusieurs personnages de ce roman ont réellement existé :

 

               Max Sollmann,  directeur administratif du Lebensborn

 

               Georges Ebner, médecin général SS qui non seulement dirigea plusieurs maternités du Lebensborn mais supervisa aussi la sélection et la germanisation de milliers d'enfants kidnappés.

 

               Johanna Sander, directrice du foyer de Kalish.

 

               Les " Braune Schwester"  les "Soeurs brunes" qui orchestrèrent les kidnappings d'enfants.

 

               Herr Tesch, Frau Viermetz, Frau Müller ( NSV) Karl Brandt (médecin personnel de Hitler) sa femme, Anni Rehborn.

 

En 1947-1948, Sollmann, Ebner et leurs complices ont été jugés à Nuremberg mais le tribunal  allié n'a pas retenu le caractère criminel du Lebensborn. Ils furent libérés à l'issue du procès.

 

 

Quelques ouvrages  concernant le Lebensborn  :

 

               Au non de la race  ( Fayard 1975 ) -  Marc Hillel

               La chute de Berlin - Anthony Beevor

              Une femme à Berlin( Editions Gallimard. Coll.Folio 2006 )    

  

                                        ---------------------

 

Mon commentaire :

 

La lecture de cet ouvrage ne peut pas laisser indifférent.  Le Lebensborn  est probablement  l'un des pires événements  qu'a connu le XXe siècle.

 

J'ai été bouleversée en lisant cet ouvrage, particulièrement émouvant même si il est très dur.

 

Au fil des pages, les émotions se bousculent, l'incrédulité, l'horreur, l'incompréhension et  parfois un sourire face à l'écriture de Sarah Cohen-Scali empreinte d'une certaine forme d'humour.

 

Elle peint avec justesse, l'endoctrinement, les pièges d'une idéologie,  toute l'horreur de ce projet nazi, les sentiments anesthésiés ....

 

Difficile de concevoir que les protagonistes qui ont appliqué, en conscience,  cet odieux programme, ont été libérés à l'issue du procès de Nuremberg.

 

Merci à Sarah Cohen-Scall , qui par ce roman historique et  parfaitement documenté rend hommage aux déportés, aux victimes des camps de concentration,  à leurs familles...

 

En refermant ce livre, comment ne pas s'interroger, que sont devenus tous ces enfants à la fin de la guerre ?  tous ces orphelins nazifiés ?

 

Comment vivre ou plutôt survivre à de tels traumatismes ? Comment se reconstruire ?

 

Quel avenir a-t-on donné à ces enfants sacrifiés sur l'autel de la folie humaine ? 

 

Ce roman devrait être lu par les lycéens, il est nécessaire que les jeunes soient documentés sur les événements durant la seconde guerre mondiale.

 

Martine

 



09/11/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres