Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

LE MEMORIAL DE SAINTE- HELENE

maxresdefault

Je suis depuis toujours fascinée par Napoléon, par sa puissance,  par sa stature, ses alliances et ses conquêtes.

 

Il oeuvrait contre les inégalités de la Société et à ce titre, il souhaitait établir " un concordat" entre la France de la révolution et l'ancien régime.

 

Il  fut  l'un des plus grands conquérants de l'Histoire.

 

Nous lui devons  notamment :

 

La création de la Banque de France (1800) ;
la vente de la Louisiane aux États-Unis (1803) ;
la création du premier conseil de prud'hommes à Lyon (1806) ;
la future Bourse de Paris (1807) ;
le Code pénal (1810) ;
la création des 22 Chambre de commerce (1822).
 
Napoléon fut l'un des pères fondateurs de l'Europe.
 
 
Je suis  abonnée au site Hérodote et j'ai téléchargé le Mémorial de
Sainte -Hélène réalisé  par le Comte de Las  Cases.
 
Ce Mémorial regroupe 16 fichiers  PDF dont vous trouverez les liens  en bas de page.
 
Bonne lecture .
 
Martine
 
 
Préface du Comte de Las Cases.
 
 

Les circonstances les plus extraordinaires m'ont  tenu longtemps auprès de l'homme le plus extraordinaire que présentent les siècles.

 

L'admiration me fit le suivre sans le connaître ! L'amour m'eût fixé pour jamais  près de lui dès que je l'eus connu.

 

L'univers est plein de sa gloire, de ses actes, de ses monuments; mais personne ne connaît les nuances véritables de son caractère, ses qualités privées, les dispositions naturelles de son âme : or, c'est ce grand vide que j'entreprends de remplir ici et cela avec un avantage peut-être unique dans l'histoire.

 

J'ai recueilli, consigné, jour après jour, tout ce que j'ai vu de Napoléon, tout ce que j'ai entendu dire durant les dix huit mois que j'ai été auprès de sa personne.

 

Or, dans ces conversations du dernier abandon et qui se passaient comme étant déjà de l'autre monde, il devra, s'être peint lui-même comme dans un miroir, et dans toutes les positions et sous toutes les faces : libre à chacun désormais de l'étudier, les erreurs ne sont plus dans les matériaux.

 

Tout ce que je donne ici est bien en désordre, bien confus et demeure à peu près dans l'état ou je l'écrivis  sur les lieux mêmes.

 

En le retrouvant, il y a peu de temps, lorsque le gouvernement anglais  me l'a enfin rendu, j'ai d'abord voulu essayer de le refondre, de lui donner une forme et un ensemble quelconques, mais j'ai dû y renoncer : d'un côté mon état de santé m'interdisait tout travail, de l'autre je me sentais gouverné par le temps.

 

Je considérais la prompte publication de mon recueil comme un devoir sacré envers la mémoire de celui que je pleure et je me suis mis à courir pour être plus sûr d'arriver.

 

Puis, ce sont mes contemporains aussi qui ont causé ma précipitation : j'avais à coeur de procurer quelques jouissances à ceux qui l'ont aimé, de forcer à l'estime ceux qui sont demeurés ennemis.

 

Enfin un troisième but encore qui ne m'importait pas moins, c'est que si quelqu'un s'y trouve maltraité il aura l'occasion de pouvoir se défendre, le public sera juge et l'histoire consacrera avec plus de certitude.

 

Passy le 15 Aout 1822

Le Comte de LAS CASES

 

memorial_1824_t01

 

memorial_1824_t02

 

Memorial_1821_t3

 

Memorial_1822_tome_4

 

memorial_1825_tome5

 

Memorial_1821_tome6

 

Memorial_1828_tome7

 

Memorial_2021_Tome8

 

memorial_2035_T9

 

Memorial_2036_tome10

 

memorial_3333_T11

 

Memorial_4444_T12

 

memorial_5432_tome13

 

Memorial_678_T14

 

Memorial_789_tome15

 

Memorial_888_T16

 

 



02/01/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres