Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

NAPOLEON

Le chant du depart.jpg

Ce roman commence au printemps 1779, lorsqu'un enfant de dix ans à l'accent étranger, maigre et mal peigné, entre à l'école militaire de Brienne. Quinze ans plus tard, cet enfant entre dans la légende. Bonaparte est nommé général en chef des armées d'Italie par le Directoire. La suite, c'est Vendémiaire, Lodi, Arcole, la campagne d'Égypte. Cet homme de génie, despotique et visionnaire, s'apprête à conquérir la France, l'Europe et le monde. Son destin impérial est tracé. Jamais plus il ne cessera d'inviter au rêve et de susciter la passion.

 

 

le soleil d'austerlitz.jpg

Napoléon a trente ans en ce mois de novembre 1799. Il a joué et gagné. Brumaire et le consulat ont mis fin au Directoire. Dans cinq ans, à Notre-Dame, le Premier Consul sera sacré empereur des Français. Un an encore et ce sera, dans " le soleil d'Austerlitz " : " Soldats, je suis content de vous ! "

La course légendaire est lancée. Les complots se multiplient. toutes les nations ou presque veulent l'abattre. Il faut vaincre, sinon tout s'effondre. " La conquête m'a fait ce que je suis. La conquête seule peut me maintenir. "

Jusqu'à quand ?

 

L'empereur des rois.jpg

À son zénith, Bonaparte se heurte à une Europe coalisée dont il veut être le maître : c'est le temps de L'Empereur des rois (1806-1812). Plus dure en sera la chute qui aboutit à Waterloo.

 

L'immortel de st héléne.jpg

Mais la légende est en marche : battu et en exil, Napoléon reste L'Immortel de Sainte-Hélène (1812-1821).

 

 

Le Napoléon de Max Gallo est à la fois une savante biographie historique et un palpitant roman d'aventures. Pouvait-il en être autrement alors que l'empereur lui-même s'exclamait "Quel roman que ma vie !" ? Le récit captivant raconte en quatre tomes une destinée exceptionnelle : le lecteur est de toutes les batailles, de toutes les alcôves, de toutes les pensées de Napoléon. C'est d'abord Le Chant du départ (1769-1799) qui salue l'émergence de Bonaparte, le fils de la Révolution. Au lendemain du 18 Brumaire, Le Soleil d'Austerlitz (1799-1805) brille sur une fulgurante ascension couronnée par le sacre impérial et par le triomphe du militaire de génie. À son zénith, Bonaparte se heurte à une Europe coalisée dont il veut être le maître : c'est le temps de L'Empereur des rois (1806-1812). Plus dure en sera la chute qui aboutit à Waterloo. Mais la légende est en marche : battu et en exil, Napoléon reste L'Immortel de Sainte-Hélène (1812-1821).

Avec la plume enthousiaste de Max Gallo, l'Aigle déploie toute sa splendeur. --Loïs Klein



28/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres