Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

RENAUD VAN RUYMBEKE - MEMOIRES D'UN JUGE TROP INDEPENDANT

81Sd48zdeyL

Mon commentaire : 

 

Cet ouvrage nous permet de faire "connaissance" avec  Renaud van Ruymbeke , un juge d'instruction redoutable, respecté et connu pour sa lutte anticorruption.

 

Un homme droit,  intègre,  qui a traversé la Ve république  et traité de nombreuses affaires aux incidences  financières  et  politiques.

 

Il  nous décrit  la situation de la justice en 2021 (parution du livre), énonce les réformes qui pourraient être mise en œuvre pour libérer l'action de la justice, tant pour garantir son indépendance que pour lui permettre du lutter  efficacement contre les paradis fiscaux.

 

 

Renaud van Ruymbeke  évoque :

 

            Le principe constitutionnel de séparation des pouvoirs, l ’une des branches du pouvoir exécutif étant en capacité de défaire les conséquences d’une décision du juge pénal.

 

            Le lien hiérarchique avec le parquet  qui demeure  même si l’article 30 du Code de procédure pénale prive, depuis 2013, le garde des Sceaux du pouvoir "d’adresser" des instructions dans des affaires particulières.

 

            La politisation des  institutions est  également posée, particulièrement celle du Conseil d’État dont une partie des membres est nommée discrétionnairement par le président de la République. L’influence sur la magistrature judiciaire n’est pas moins importante, 90 % des magistrats du siège, dont tous les juges d’instruction, sont nommés par décret présidentiel.

 

            La proximité du juge administratif avec le pouvoir exécutif est sujette à caution et jette une suspicion sur sa totale impartialité. 

 

            L’autonomie financière, pierre angulaire de tout pouvoir indépendant,  n’existe pas pour la justice. C’est le Parlement qui chaque année, en loi de finances initiale, détermine les moyens financiers accordés aux services dépendants du ministère de la Justice.

 

            Le conflit entre la liberté d'expression des médias et l'exigence d'indépendance de la Justice.

 

 

Renaud van Ruymbeke a exercé sa fonction en respectant son éthique personnelle.

 

De l'affaire Urba et ses réseaux parallèles, à l'affaire Elf  (un scandale d'état),

 

de l'argent liquide des partis politiques de tout bord  aux frégates de Taïwan,  

 

de l'affaire  Clearstream  aux paradis fiscaux,  

 

 Il résiste courageusement aux intimidations et aux menaces.

 

Son combat, s'affranchir  des entraves pour mettre au jour une vérité dissimulée, occulté, censurée.

 

Sa  probité  lui valut, à plusieurs reprises, des représailles, il fût souvent  vilipendé.

 

Son parcours, brillante  aventure humaine,  a fait avancer la justice, instrument essentiel  de notre démocratie.

 

Martine

 



04/04/2024
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres