Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

VICTOR HUGO

AVT_Hugo-Victor_8656.jpeg
"Le but de l'art est presque divin : ressusciter s'il fait l'histoire ; créer, s'il fait de la poésie."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Préface de Cromwell / 1827)



"Instruire, c'est construire. Je me défie de ce que vous [le parti clérical] construisez.
Je ne veux pas confier l'enseignement de la jeunesse, l'âme des enfants, le développement des intelligences neuves qui s'ouvrent à la vie, l'esprit des générations nouvelles, c'est-à-dire l'avenir de la France, parce que vous la confiez, ce serait vous la livrez."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Discours à l'Assemblée du 15 janvier 1850 / projet de loi Faloux)

"C'est lui [le parti clérical] qui fait défense à la science et au génie d'aller au-delà du missel et qui veut cloîtrer la pensée dans le dogme.
Tous les pas qu'a faits l'Europe, elle les a faits malgré lui. Son histoire est écrite au verso. Il s'est opposé à tout […]."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Discours à l'Assemblée du 15 janvier 1850 / projet de loi Faloux)


" La nuit faite dans les esprits par l'ombre des soutanes, et les génies matés par les bedeaux."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Discours à l'Assemblée du 15 janvier 1850 / projet de loi Faloux)


" L'Etat chez lui, l'Eglise chez elle."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Discours / 1850)


"Dieu est derrière tout, mais tout cache Dieu."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Victor Hugo / 1802-1885 / Les misérables / 1862)


"Par Dieu, - fixons encore le sens de ce mot, - nous entendons l'infini vivant."

(Victor Hugo / 1802-1885 / William Shakespeare /1864)

"Dans les plis de leur dogme ils ont la sombre nuit."
(Victor Hugo / 1802-1885 / L'Art d'être grand-père / 1877)


"Homme, contente-toi de cette soif béante,
Mais ne dirige pas vers Dieu ta faculté, 
D'inventer de la peur et de l'iniquité,
Tes catéchismes fous, tes corans, tes grammaires,
Et ton outil sinistre à forger des chimères."

(Victor Hugo / 1802-1885 / Religions et religion / 1880)



"Chaque enfant qu'on enseigne est un homme qu'on gagne,
Quatre-vingt-dix voleurs sur cent qui sont au bagne,
Ne sont jamais allés à l'école une fois,
Et ne savent pas lire, et signent d'une croix.
C'est dans cette ombre-là qu'ils ont trouvé le crime,
L'ignorance est la nuit qui commence l'abîme,
Où rampe la raison, l'honnêteté périt."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Les Quatre vents de l'esprit, I,24 / 1881)


"Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu.
Enfer hindou, des flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Choses vues / 1887)


"Historiquement le prêtre est haïssable. Socialement il est nécessaire."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Choses vues / 1887)


"Aimez et pensez librement. Le reste regarde Dieu."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Choses vues / 1887)


"Ne soyons plus anglais ni français ni allemands. Soyons européens.
Ne soyons plus européens, soyons hommes. - Soyons l'humanité.
Il nous reste à abdiquer un dernier égoïsme : la patrie."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Choses vues / 1887)


"M. Arago avait une anecdote favorite.
Quand Laplace eut publié sa Mécanique céleste, disait-il, l'empereur le fit venir.
L'empereur était furieux. "- Comment, s'écria-t-il en apercevant Laplace, vous fait tout le système du monde,
vous donnez les lois de toute la création et dans tout votre livre vous ne parlez pas une seule fois de l'existence de Dieu !
- Sire, répondit Laplace, je n'avais pas besoin de cette hypothèse."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Choses vues / 1887)


"Nos fautes sont des dettes contractées ici et payables ailleurs.
L'athéisme n'est autre chose qu'un essai de déclaration d'insolvabilité."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Philosophie prose, Océan)


"La raison, c'est l'intelligence en exercice ; l'imagination c'est l'intelligence en érection."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Philosophie prose, Océan)


"Dieu est l'auteur de la pièce; Satan est le directeur du théâtre."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Philosophie prose, Océan)


"Le prêtre éclipse Dieu."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Philosophie prose, Océan)


"Petits séminaires, le néant enseigné.
Faire un prêtre, c'est vider un homme."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Philosophie prose, Océan)


"Toutes les religions sont fausses par la surface qui est le dogme, et vraies par le fond qui est Dieu."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Philosophie prose)


"Dans les temps de peu de croyance, où les religions à force de fautes ont fini par ébranler Dieu dans l'âme humaine,
le premier devoir du penseur, c'est de faire des actions affirmantes."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Philosophie prose)


"La religion n'est autre chose que l'ombre portée de l'univers sur l'intelligence humaine."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Philosophie, Commencement d'un livre)


"La presse a succédé au catéchisme dans le gouvernement du monde.
Après le pape, le papier."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Tas de pierres)


"Le soldat et le prêtre, ce sont les pires ennemis de l'humanité, car si le soldat tue, le prêtre ment."
(Victor Hugo / 1802-1885)


"Pour que Dieu soit complice, il suffit qu'il soit témoin."
(Victor Hugo / 1802-1885)




19/03/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres