Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

LYON PASSE ET PRESENT

272031145_10226513502454078_7563582391230578277_n

Place Carnot 

 

Le voyageur descendant du train en gare de Perrache découvrait la perspective de la place Carnot avec le terminus des tramways au premier plan.

Sur ce cliché datant de la fin des années 1920, une rame de type « Marcinelle » de la ligne n° 7 quitte le terminus en direction des Brotteaux et de Cusset.

 

 

 

210950188_10225375791532016_9033605987107510572_n

 

L'hôtel VITTA où Hôtel du Gouverneur militaire de Lyon

 

 

Construit par l'architecte Lyonnais Jean Marie Anselme de Labatiniere entre 1858 et 1861 pour le baron Jonas VITTA, banquier et marchand de soie Piémontais, l'hôtel est de style Second Empire.
 
Sa spécificité réside dans l'accent fortement Italien de sa décoration : la voûte d'entrée, les deux fontaines ornées de conches, et les arcades de la cour rappellent le style florentin.
 
Les façades en pierres de Villebois du rez-de-chaussée présentent un bossage, et celles des étages sont en pierres de Cruas. La couverture est en ardoise.
 
Aujourd'hui, propriété de la municipalité de Lyon, il est occupé par le Gouverneur militaire de Lyon, depuis 1913 et entretenu par le ministère de la Défense.
 
Source : © Photos de Dominique Bohrer et renseignements de l'hôtel du gouverneur militaire de Lyon © Juin 2021

 

 

 

 

249180962_10226017752620642_2988897373476563770_n

 

Une membre de Lyon Historique et Actuel nous signale la démolition d'un immeuble au 221 Rue de Créqui.

La vierge à l'angle sera t'elle préservée ?

 

272135906_10226511925894665_887326385010319939_n

 

Le Passage Ménestrier (1932-2022)

 

Le Passage Ménestrier relie la Rue de la Bourse au Quai Jean-Moulin. Il traverse les bâtiments du Lycée Ampère ancien Collège de la trinité fondée en 1519.
 
Le Passage porte le nom du Père Jésuite Claude-François Ménestrier (1631-1705) enseignant au collège de la trinité et historien.
 
La galerie reliant le lycée au pensionnat a été construite en 1836 par l’architecte Raphaël Flachéron.
 
Les porches de deux anciennes chapelles sont visibles à l’entrée du passage côté quai Jean-Moulin. La chapelle des Messieurs au nord-est et la chapelle des Grands Artisans au sud-est.
Source : © Mémento Lyon
 
 
 
272015300_10226512226862189_8442180804172478657_n

 

Monument à Saturnin Arloing (Hommage de la Médecine à la science Vétérinaire) située au 3 quai Chauveau (ancienne école vétérinaire, cour à droite) de Paul Richer Paul Bellemain, J. Bardet posée en 1923
 
 
 
Saturnin Arloing (1846-1911) né à Cusset (03)
 
Son père maréchal-ferrant a poussé son fils à devenir vétérinaire.
 
Description du monument : une femme comme une Vénus drapée à l’Antique, symbolise la médecine vétérinaire, appuyée d’une main sur un bœuf (travail d’Arloing sur la tuberculose bovine).
 
Elle se penche et tend l’autre main à une jeune fille tuberculeuse qui implore le secours à la médecine vétérinaire.
 
Désormais, la médecine vétérinaire va apporter ses services à la médecine humaine.
A Cusset, Arloing a un buste avec médailles Légion d’Honneur et Mérite Agricole
 
Source : © Photo de Monique Lefèbvre 2021 Sauvegarde et Embellissement de Lyon

 

 

 

271918778_10226507643187600_1595506145850205112_n

 

Situé dans le septième arrondissement de Lyon, non loin du Quartier De La Guillotière, le château de la Motte, qui tire son nom de la motte castrale sur laquelle il fut bâti au Moyen-Âge, était idéalement placé sur une zone stratégique à la frontière entre Dauphiné et Lyonnais.
 
Remontant au XVe siècle, fief de la famille de Villeneuve, le château connaîtra son heure de gloire au XVIIe siècle où il verra défiler entre ses murs quelques grands personnages comme Marie de Médicis, Louis XIII, Richelieu ou encore Anne d’Autriche.
 
A partir des années 1830 l’édifice se retrouve inclus dans l’enceinte d’un nouveau fort, le fort Lamothe, et sert alors de logement pour les officiers avant de devenir une caserne.
 
En 1942 le fort prend le nom de « sergent Blandan », en hommage au sergent Jean Pierre Hippolyte Blandan mort au champ d’honneur en 1842.
 
Racheté par la ville de Lyon en 2007, le site est devenu aujourd’hui un parc urbain, le Parc Blandan .
 
Source : © Numelyo

 

 

 

271926002_10226501938284981_9089098757935975550_n

Gare de Perrache
Bas-relief : A Madame Bizolon, mère des poilus
 
 Ce médaillon fut fondu en mémoire de Madame Bizolon qui, en accompagnant son fils mobilisé en 1914 à la gare de Perrache, fut émue des mauvaises conditions des recrues qui passaient la nuit dans la gare.
 
Le lendemain, elle revint avec des tasses, du café, du pain et improvisa un petit déjeuner sur les quais.
 
Elle recommença ainsi tous les jours, mendiant dans le centre ville au cours de la journée pour trouver les ressources nécessaires à ses œuvres.
 
Son fils tombé au champ d'honneur en mars 1915, elle se mobilisa plus que jamais.
 
Elle reçut la croix d'honneur des mains du président Herriot en 1930.
 
Elle reprit son service bénévole quand éclata la Seconde Guerre mondiale.
 
Elle fut tuée à son domicile en 1940.La Ville lui offrit des funérailles grandioses.
 
Le médaillon est signé A. Maspoli.
Source : © Archives Municipales de Lyon
 
 
271947884_3044185552502550_6747849985547625235_n

Source : © Archives Municipales de Lyon

 

 

Une vue assez rare des deux gares des Brotteaux, prise en 1906/1907, avec la Brasserie du Parc en premier plan.

 

Les travaux de la nouvelle gare des Brotteaux seront terminés en 1907.

 

Elle sera inaugurée le 29 mars 1908 et ouverte aux voyageurs le 7 avril.

 

Pendant la guerre de 1914-1918 elle est le principal point de départ des soldats montant au front, mais également celui de leur retour et de l'arrivée des convois de blessés soignés dans les différents hôpitaux lyonnais.

 

 

272046444_10226508619572009_2918284834887259185_n

 

Lyon en Janvier 1925

Démolition en cours de la Brasserie de la Guillotière , place du Pont, en vue de son remplacement par un "grand magasin" qui sera le PRISUNIC , avec ouverture en 1932

Source : © Archives Municipales de Lyon

 

 

271976706_10226506853167850_1043734331910535718_n

 

Lyon un 17 janvier 1932

Dernier jour de circulation du tramway à vapeur Lyon-Neuville dit La guillotine (Surnom donné en raison de sa silhouette haute et étroite et des nombreux accidents qu'il a occasionnés)

Source : © Archives Municipales de Lyon

 

 

271822232_10226485805321667_8825802358429935904_n

 

La fontaine de Bartholdi située place des Terreaux à Lyon a été créée à l’origine pour la ville de Bordeaux.
 
L'artiste y a en effet représenté la Garonne et ses 4 affluents sous la forme d'un char en bronze tiré par 4 chevaux.
 
Les Bordelais jugeant l'oeuvre trop coûteuse, elle fut achetée par la ville de Lyon en 1892.
 
La superbe fontaine contient un système permettant de faire sortir un brouillard d'eau des naseaux des chevaux, donnant ainsi l'illusion qu'ils respirent...
 
Source : © Histoires du Lyon Secret & Insolite
 
 
271998761_10226503142515086_657962343599035625_n

 

La Brasserie Georges, cours du Midi vers 1918
Source : © Collection personnelle
 
 
271918765_10226506939890018_8039237303476766751_n

 

Exposition Universelle de Lyon (1894)
Exposition Internationale Coloniale et Ouvrière au Parc de la Tête-d'Or.
Pavillon de la Tunisie
Source : © BML
 
 
 

 



18/01/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres