Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

NATHALIE

Nathalie.jpg
 
 

C'est une histoire banale d'un père et son enfant,

Qui dut apprendre tôt la valeur de l'instant,

Maltraités par le sort comme je le fus aussi,

Ils entrèrent dans ma vie, peu à peu et sans bruit

 

Petite fille du dimanche aux repos  tourmentés,

Qui  s'accrochait aux manches  pour ne pas se noyer,

La vie et ses parents n'ayant pu  l'épargner,

Me prendra par la main  oubliant l'anxiété,

Unissant à la mienne  l'enfance fracassée 

 

Jusqu'à mon dernier jour ses mots résonneront,

Du haut de ses sept ans déjà pleins de raison,

Paroles de mercis pour les soins prodigués,

A ce papa si seul dont elle doit s'inquiéter.

 

Tout est écrit je crois, l'amour n'a pas de loi,

Le courant passera ce jour là entre nous,

De l'affection portée ne soyez pas jaloux,

Elle a ses deux parents et mon espace à moi.

 

Comment vous raconter l'amour de ces deux là,

Le mystère  camouflé derrière le mot papa,

Elle prononce les mots  nés dans sa tête à lui,

Et chacun de ses gestes célèbrent Nathalie.

 

Elle est tout à la fois joyeuse et réfléchie,

Intrépide et prudente, précise, organisée,

Elle avance son roi pour la partie gagnée,

Avec  tact et esprit sans nulle flatterie.

 

Alors s'égrèneront des perles de bonheur,

Enfance, adolescence, reflets de ses victoires,

Sérieux, applications, études et labeurs,

Tableaux d'honneurs pour elle,  pour lui habits de moire.

 

Sur chemins de droiture  ils  cheminent  ensemble,

Guidés vers leurs destins par  l'amour silencieux,

Traversant les épreuves, unis par un seul vœu,

Que leurs pas les conduisent  et toujours les rassemblent.

 

Puis  ses cheveux à lui se vêtiront de blanc,

Quand d'enfant à son tour elle deviendra maman,

Un dimanche de juin célébrant les papas,

Son paquet s'ouvrira sur deux tout petits pas.

 

Chaque jour que Dieu fait et pendant des années,

Attentions, bienveillance nous  ferons avancer,

 Ces « mille » instants de vie qu'elle tient entre ses mains,

Et soufflent sur nos jours  subliment  nos demain,

 

Et pour lui dire merci et combien nous l'aimons,

J'aimerai que scintille l'or de son prénom.

 

Martine

 



03/02/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres