Bienvenue dans mon Univers

Bienvenue dans mon Univers

HCR organise un deuxième pont aérien pour les réfugiés Ivoiriens au Libéria


Articles d'actualité, 31 janvier 2011


Quelques palettes parmi les 80 tonnes de biens de secours acheminées à bord de l'avion-cargo affrété par le HCR, après son atterrissage de nuit à l'aéroport international Robertsfield, près de Monrovia.

MONROVIA, Libéria, 31 janvier (HCR) Un avion-cargo affrété par le HCR a atterri ce week-end à Monrovia, la capitale du Libéria, avec à son bord quelque 83 tonnes de biens de secours pour venir en aide à des dizaines de milliers de réfugiés originaires de Côte d'Ivoire.

Ce pont aérien humanitaire est le second organisé par le HCR pour les Ivoiriens déracinés par les tensions post-électorales survenant dans leur pays depuis ces deux derniers mois. L'avion-cargo a atterri à l'aéroport international Roberts dimanche soir.

L'avion-cargo McDonnell Douglas MD11 avait quitté Liège en Belgique dans la journée de dimanche. Il transportait à son bord 17 000 couvertures, 11 400 matelas en plastique, 11 400 jerrycans, 5 700 batteries d'ustensiles de cuisine et des bâches de toile goudronnée. Les biens de secours avaient auparavant été transportés vers la Belgique par la route depuis l'entrepôt d'urgence du HCR à Copenhague, au Danemark.

Les articles de secours seront d'abord stockés dans le nouvel entrepôt du HCR à Robertsfield, à 60 kilomètres de Monrovia, avant d'être transportés vers l'est du Libéria, où plus de 31 000 réfugiés ivoiriens ont trouvé refuge depuis la fin novembre. La majorité d'entre eux vivent désormais au côté des communautés locales dans 26 villages du comté de Nimba et la plupart de la population réfugiée est composée de femmes et d'enfants.

« C'est le second vol affrété par le HCR pour acheminer du matériel de secours vers le Libéria depuis les six dernières semaines. Nous avons maintenant suffisamment pour couvrir les besoins de 50 000 réfugiés », a indiqué, ravi, Yohannes Hailu Guebre-Mariam, fonctionnaire du HCR en charge de l'approvisionnement. Le HCR avait organisé un premier pont aérien pour acheminer 25 tonnes de biens de secours vers le Libéria le 19 décembre dernier afin de répondre aux besoins d'une première vague de réfugiés ivoiriens.

« Cet avion-cargo, dont la capacité de chargement est bien plus importante que le premier, permettra de couvrir les besoins continus de certains des premiers arrivants et de faire face à une éventuelle augmentation des demandeurs d'asile ivoiriens », a indiqué Ibrahima Coly, délégué du HCR au Libéria. « Nous sommes déterminés à aider à alléger les souffrances des Ivoiriens, tout en portant également assistance aux communautés libériennes qui les accueillent à bras ouverts et qui partagent avec eux leurs maigres ressources. »

Ibrahima Coly a ajouté que le HCR commencerait à livrer, dans les prochains jours, ces biens de secours aux personnes qui en ont désespérement besoin. Parallèlement, le HCR continue le travail de construction d'un camp dans le comté de Nimba pour héberger les réfugiés.

Par Francis Kpatindé à Monrovia, Libéria

Articles d'actualité, 31 janvier 2011


02/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres